Le blogue de la Y

« Hein, sérieux, t’es une fille et tu fais de la boxe? » – Entrevue avec Sarah Fournier

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Sarah Fournier, notre professeure de boxe pour filles, n’a pas froid aux yeux. Lorsqu’elle n’a pas les gants aux poings, elle travaille – de jour comme de nuit – en tant qu’éducatrice spécialisée. Le reste du temps, elle le consacre à vivre sa passion… et à la transmettre! Entrevue avec cette professeure inspirante.

Depuis combien de temps pratiques-tu la boxe?

Je suis athlète de boxe olympique depuis maintenant six ans. Ça fait environ cinq ans que je fais des compétitions et tout. J’ai participé deux fois aux Championnats Canadiens (la dernière c’était cette année). Actuellement je suis à l’arrêt étant donné que je me suis fait une blessure quand même majeure au dos, mais je suis en processus de réadaptation. Je suis en train de me remettre sur pied!

Pourquoi as-tu commencé à  exercer ce sport?

La boxe, c’est vraiment un sport qui canalise beaucoup les émotions, l’énergie. C’est tellement demandant! Ça me permettait d’avoir une bonne dépense énergétique, puisque je suis une fille qui a besoin de beaucoup d’action : j’aime ça quand ça bouge et quand il y a du challenge.

As-tu vécu des difficultés dans le milieu de la boxe en tant que fille?

Pas nécessairement! Par contre, il y a quand même le préjugé que la boxe, c’est un sport de garçon. On se fait souvent dire : « Hein, sérieux, t’es une fille et tu fais de la boxe? ». Par contre, jamais on m’a dénigrée pour ça. Les gens sont surpris en général, mais les commentaires que j’ai reçus ont toujours été positifs et on m’a souvent encouragée à poursuivre.  

Qu’est-ce qui t’a amenée à devenir prof de boxe?

La boxe m’a aidée énormément au niveau émotionnel. Je suis une personne qui ne parle pas beaucoup; je garde toutes mes émotions pour moi. C’est la boxe qui m’a aidée à passer au travers de plusieurs épreuves dans ma vie. Ça m’a aussi permis de m’améliorer sur le plan de la concentration et de l’impulsivité.

Donc, dans le fond, je veux transmettre ce sport-là parce que j’y crois. Je crois au bienfait que ça peut apporter dans une vie, tant pour la discipline que pour avoir un mode de vie sain et équilibré.

Selon toi, qu’est-ce que la boxe apporte aux filles, en particulier?

Aux filles, je crois que ça apporte – oui le mode de vie, l’équilibre, la gestion émotionnelle – mais je crois que ça amène aussi le dépassement de soi et que ça travaille la confiance en soi. Généralement, chez les femmes, c’est vraiment avec ça qu’on a de la difficulté… On ne se fait pas confiance. Mais en boxe,  tu n’as pas le choix de t’affirmer. C’est ça qui va te permettre de cheminer et d’aller performer, que ce soit au niveau récréatif ou au niveau compétitif. C’est vraiment ça, ça donne un petit plus à la confiance.

Les cours de boxe pour filles de Sarah débuteront le jeudi 26 septembre prochain à 18h30 aux locaux de la YWCA Québec. Pour s’inscrire, cliquez ici.

Par Marie-Ève Fortier, responsable des programmes pour les filles à la YWCA Québec

Nos autres articles

MON SAC POUR TOI Le sac signature

Chaque année, avec la collaboration d’une designer québécoise, un sac à main Signature est créé spécialement dans le cadre de Mon sac pour toi. Cette

Menu

Formulaire d'inscription - bénévolat à la YWCA Québec

Veuillez remplir ce formulaire ou contacter directement la responsable des bénévoles au 418-683-2155 p.140

Votre date de naissance
Langue(s) parlée(s)
Implication
Occupation
Avez-vous déjà fait du bénévolat
Préférez-vous travailler :
Nombre d'heures disponibles par semaine
Fréquence
Quel(s) secteur(s) d'activités vous intéresse(nt)?